Les seigneurs de Turny au 12e siècle

Les seigneurs de Turny au 12ème  siècle



Garin ou Guérin de Traînel, né vers 1095, est dit seigneur de Venise. 
Il possède des terres à Turny, Venisy et Chailley. Il est de la branche des seigneurs de Traînel et de Villeneuve. Il se marie avec Péronelle de Chaumont.
Ils ont cinq enfants dont Anseau de Traînel, né vers 1125, qui devient seigneur de Venisy et épouse Elisabeth, dame de Nangis. Ils ont deux filles dont Adélaïde Alix de Traînel dite de Venisy qui épouse André de Brienne, seigneur de Ramerupt et de Venise.



Arbre généalogique des Traînel, seigneurs de Venizy [1]



En 1146, comme le rapporte Hugues, Archevêque de Sens et Evêque d'Auxerre, Guérin de Venisy, avec sa femme et ses fils, fait don à l'abbaye de Pontigny de tout ce qu'ils prétendent à Boeurs et dans les bois de Saint-Etienne de Rigny. 
Anseau 1er de Traînel son fils, Garnier de Traînel et Hélisende de Montmirail ses parents, se rendent en 1151 à Sens, en présence de Hugues l’Archevêque de Sens, de Louis Roi de France et de plusieurs seigneurs, en vue d'abandonner à l’abbaye de Pontigny tous leurs droits dans la forêt d’Othe, dans leur grange de Boeurs et de Chailley. [2]



Blason de Garin de Traînel
« Fourrure en contre vair de couleur azur sur fond argent »

M. Mainard de Turny, seigneur de Turny et son épouse Isabelle sont cités dans plusieurs documents à partir de 1148 :
•  Donation par Mainard de Turny à l’Abbaye Notre-Dame et Saint-Edme de Pontigny en l'an 1148 de Hugues, Archevêque de Sens, d'un cens de 32 sous et 7 deniers qu'ils ont sur les vignes d'Autremont, vignes de Turny, avec la garde et la justice de ce vignoble, ainsi que d'un droit d'usage pour eux et leurs bestiaux dans les forêts d'Othe. [3]


Document original conservées aux Archives départementales de l'Yonne
Transcription : « Attestation d'Hugues, archevêque de Sens, de la donation faite par Mainard de Turny et Isabelle son épouse, à l'abbaye de Pontigny d'un cens de 32 sous et 7 deniers, qu'ils avaient sur les vignes d'Autremont, vignes de Turny, avec la garde et la justice de ce vignoble, ainsi que d'un droit d'usage pour eux et leurs bestiaux dans les forêts d'Othe. Hugues archevêque de Sens, Mainard de Turny, Isabelle, cens droit d'usage vignes d'Autremont 1148 ».


  Donation par Mainard de Turny à l’Abbaye de Dilo en l'an 1153. L’Archevêque Hugues atteste que Mainard de Turny a fait don à l’abbaye de Dilo, pour le repos de l’âme de sa femme qui y est inhumée, de ce qu’il possède dans les aleux de Céant. Il rapporte la donation que fait Mainard de ce qui lui appartient à Puiseaux, les hommes exceptés, pour l’admission de ses filles au monastère de Fossemore dépendant des religieux de Dilo. [4]

M. Mainard de Turny et M. Garin de Traînel sont les seigneurs de Turny les plus anciens dont on retrouve les noms cités dans les actes et archives.



[1] Cartulaire général de l'Yonne. Volume 1 publié par la Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne, sous la direction de M. Maximilien Quantin -  Éditeur : Perriquet et Rouillé -Auxerre- 1854-1860 - Bibliothèque Nationale de France


[2] Archives départementales Yonne - pièce n° H 1461-4

[3] Histoire de l’Abbaye de Pontigny par M. Henry - Ed. Maillefer - Auxerre 1839
[4] Reconstitution Cercle Généalogique de Turny

Aucun commentaire:

Piste d'athlétisme Marcel Bourgoin à Saint-Florentin

Le 7 juillet 2016, a été inaugurée la toute nouvelle piste d'athlétisme du Stade Jean Lancray de Saint-Florentin dans l'Yonne. La M...

A lire