Famille de Saint-Etienne, seigneurs de Turny au 15e siècle






Blason
de la famille Saint-Etienne de la Tour


Le sieur Charles de Saint-Etienne de la Tour est le plus connu de la famille Saint-Etienne. De la province de Champagne, au commencement du règne de Louis XIII, il part à la découverte de l’Acadie « dans l’espérance d’y trouver des mines d’or et d’argent ainsi que l’on prétendait et y avoir formé le projet d’y établir une colonie ». Il devient gouverneur en Acadie.  Une partie de sa famille reste en Champagne.

Les de Saint-Etienne de Turgy sont les seigneurs des paroisses de Turgy ou Turgis, de Lignières, de la Tour, de Chamblin et de Touchept dans l’Aube. Les de Saint-Etienne de Turgy ou Turgis sont « une famille estimée et reconnue » . Ils s’allient au fur et à mesure des générations à la famille de l’Espinasse et aux descendants de la famille de la Tour d’Auvergne et de Boulogne. 

Pierre ou Pérossan de Saint-Etienne, escuier, né vers 1410, est seigneur de Turny et de Turgy dans l’Aube avant 1493, date de sa mort. Il se marie vers 1440 avec Jeanne de Guerchy, dame d’Esnon. Ils ont deux enfants :

Claude de Saint-Etienne, est né vers 1440. Il est écuyer, seigneur de Turgy, de Lignières et de Dannemoine. Il se marie le 14 juillet 1479 avec Jeanne de l’Espinasse, née en 1450 à Esnon près de Migennes, dame d'Arbloy, de Montelon, de La Bruyère, de Bellefontaine, de Brion dont le père est Etienne de l’Espinasse, seigneur de la Tour et la mère Jeanne de la Brosse, dame de Percey. 

Anne de Saint-Etienne, fille de feu Pierre de Saint-Etienne, seigneur de Turny, recueillie par Marguerite de Balzac, se marie le 28 avril 1493 à Riom avec Jean II de l’Espinasse. Leur contrat de mariage sur parchemin est signé devant Pierre Roz et Guillaumes Coutes, notaires en la cour de Riom et indique que « Jean de l'Espinasse, escuier, fils de feu noble Hugues de l'Espinasse, en son vivant escuier, seigneur du dit lieu d’une part » et de « demoiselle Anne de Saint-Etienne, fille de feu Pierre de Saint-Etienne en son vivant, escuier, seigneur de Turny … »    

Turny, membre de la Commanderie de Coulours est décrite lors de la visite des Commanderies du Grand Prieuré de France en 1460. 
"En 1460, était jadis maison et plusieurs édifices clos de fossés tout à l’environ et chapelle aussi, lequel hostel a l’occasion des guerres qui ont été en ce royaume, est venu en ruyne et désolation et chu par terre et depuis naguère Jean de Bussel, religieux de notre religion et curé de Turny qui a pris a ferme de moi Commandeur les deux membres de Turny et du Luteau à charge d’élever à Turny maison habitable et refaire la chapelle ce qu’il a fait ".  
Le Commandeur qui réside à Coulours, reçoit le revenu des terres de Saint-Laurent et du Luteau et perçoit des dîmes à Turny sur les grains et les vins. Le curé de la paroisse perçoit ses droits sur la laine, les petits pois, les haricots et autres légumineuses.

Aucun commentaire:

Les seigneurs de Turny au 12e siècle

Les seigneurs de Turny au 12ème  siècle Garin ou Guérin de Traînel , né vers 1095, est dit seigneur de Venise.  Il possède des terr...

A lire