dimanche 7 juin 2015

E comme Ecole rurale au Fays


#Challenge AZ

Naissance et fermeture de l'école Rurale du Hameau Fays - Commune de Turny - Yonne


Les élèves de l'école mixte du Fays - Commune de Turny - Yonne 1959


Construction en 1846


Les registres du conseil municipal indiquent que la construction d'une école au hameau du Fays, de 100 habitants,  est décidée dès le XIXème siècle. L'école du Fays est justifiée en raison du trop grand éloignement du Bourg (7 km) . Le 12 août 1894, le conseil municipal attribue à l’institutrice Melle Perron de l’école du Fays un supplément de traitement de 200 francs. Par délibération du 10 décembre 1904, nous apprenons que les élus municipaux approuvent l’acquisition, pour la somme de quatre mille six cent francs aux héritiers Simon Benoni, d’une maison destinée à devenir une école mixte au Fays. Par acte notarié du 19 mars 1905 de Maitre Saffroy, notaire à Venizy, l’immeuble est acquis.

Nouvelle école mixte en 1911


Le conseil municipal décide que l’ancienne maison d’école construite en partie sur le chemin de grande communication n° 220 doit être démolie. Le Ministre de l’instruction publique promet une subvention par dépêche du 20 février 1905 qui est fixée à 5 616 francs. Le montant total de l’achat, travaux, aménagement et mobilier scolaire est fixé à 16 226 francs soit 10 610 francs à la charge de la commune, financé par un emprunt.  L’autorisation préfectorale autorisant la destruction de cette première école intervient le 7 février 1911. Après une vente aux enchères publiques le 12 mars 1911, le bâtiment est vendu 400 francs à un maçon du village de la Rue-Chèvre.

Le dernier instituteur


Le dernier instituteur est M. Plançon. Il est affecté à l’école de Chailley, à la fermeture de l’école du Fays.
 Il demeure au Fays jusqu’à la fin de sa vie, dans une maison située en face de l’école. Cet instituteur, M. Plançon, reste encore présent dans la mémoire locale. Il exerce « à l’ancienne », n’hésitant pas à remettre sur le droit chemin les enfants avec des méthodes musclées. 

M. Plançon,  instituteur au Fays

Les oreilles des anciens élèves s’en souviennent. L’enfant rebelle porte un « bonnet d’âne » en tissu et reste sans bouger au coin de la classe. Les enfants participent aux « travaux » : port des bûches de bois, enfournage du poêle de la classe unique, ramassage et séchage des fleurs des tilleuls de la cour...  L’instituteur est logé au premier étage d’une maison jouxtant l’école, et au rez-de-chaussée se trouve la salle municipale. Pendant un siècle, les enfants des familles du Fays sont scolarisés dans l’école du hameau. Munis de leur certificat de fin d’études primaires, les meilleurs élèves partent poursuivre leur scolarité au cours complémentaire à Saint- Florentin, la ville située à 15 km.

Fermeture en 1966



Avec le dépeuplement et le vieillissement de la population du hameau, cette « nouvelle école mixte » du Fays fonctionne avec de moins en moins d’élèves. Elle est fermée en 1966. La commune de Turny a su préserver son école du Bourg grâce à un regroupement pédagogique avec la commune de Chailley.

Aucun commentaire: