mercredi 18 mars 2015

Bernard GOUDON, un généalogiste humaniste

La première conférence sur le thème "Découvrir la généalogie" s'est déroulée samedi 14 mars dans la commune de Turny, village de l'Yonne, à l'initiative du Cercle généalogique de Turny.




Affiche Conférence

Conférence du 14 mars 2015 : "Découvrir la généalogie"


Conférence à Turny DECOUVRIR LA GENEALOGIE



25 personnes intéressées ont passé plus de 2 heures, à écouter, échanger, poser des questions, se passionner pour la généalogie.

Bernard GOUDON, Président de l'Association "Bellechaume, son patrimoine, son histoire" a démarré la généalogie depuis quelques années, à sa retraite en partant de sa fille. Il a ainsi réuni plus de 52 000 noms, recensés des milliers d'actes d'état civil, vérifié, recoupé. Il s'est lancé sans hésiter dans l'informatique : Hérédis et Généanet.

Généanet : un espace d'échanges et de rencontres

Sur GENEANET, sous le pseudo bgoudon, il partage ses recherches, toujours sourcées, et a  même réussi à injecter des photos de famille.

GENEANET bgoudon

Avec Bernard, nous nous sommes rencontrés via généanet. Je l'ai contacté par mail car j'avais une épine généalogique sur le patronyme GODARD, de ma branche maternelle. Il avait aussi recensé des godard dans sa famille mais ils ne provenaient du même village, même si ce n'était qu'à quelques kilomètres de distance.

Il m'a fait découvrir les liens qui unissaient mes Godard et ses Godard et avons donc eu la joie de constater que nous étions cousins généalogiques.

Une belle surprise que la découverte de ce lointain cousin. Nous avions la même passion et il allait me donner plein de conseils sur la méthode, moi qui commençait tout juste ma propre généalogie.

Et c'est ainsi que de réunions, rencontres, conférences, rendez-vous, nous nous sommes connus et avons poursuivi nos échanges sur la généalogie et la vie de nos ancêtres.

Montrer "la manière de faire" de la généalogie

Aujourd'hui, à Turny, Bernard a préparé avec l'aide de la mairie et de l'association généalogique de Turny, un écran qui captive les participants. Il montre et commente ses recherches, présente le logiciel Hérédis. Mais aussi il indique la "manière de faire" pour aller chercher un acte via les archives numérisées départementales de l'Yonne si bien renseignées et accessibles de chez soi.

Bernard GOUDON

Il explique comment chacun peut se créer un compte généanet gratuitement, l'interêt du partage, des échanges avec les autres apprentis généalogistes.

Souvenir des anciennes familles de Turny

Puis, il aborde ses recherches sur les patronymes de Turny, les Besançon, les Corgeron, les Thierry, les Goulvin...tous présents aussi dans sa propre généalogie. Certains descendants sont dans la salle. Ils participent activement, des rendez vous sont programmés. Chacun a un morceau d'histoire familiale chez soi. Ils ne l'ont jamais vraiment montré ni partagé. Là ils veulent tout dire, parler, montrer. Ils se rendent compte qu'ils possèdent chez eux des richesses oubliées parfois mais si intéressantes pour les générations actuelles et futures.


Mariage de Jules GOULVIN et Hortense GOBRY à Turny - le Fays en 1900


D'autres quittent la réunion en se promettant de se lancer dans leurs propres recherches et viendront nous demander en cas de besoin des conseils.


Bilan de l'initiative 

Une bien belle réunion-rencontre qui montre l'engouement du moindre village pour la généalogie et l'histoire locale.

Elle va se poursuivre par une recherche et une publication du Cercle généalogique de Turny sur les habitants, les métiers, les habitats des familles du Fays au début du siècle. Généalogie, histoire, mémoire... un joli mélange pour faire revivre et évoquer nos ancêtres. Les nôtres mais aussi et surtout tous ces anciens qui nous ont précédé dans la vie et qui ont travaillé, souffert, eu des joies, se sont mariés, ont eu des enfants, bref ont eu une vie si différente et si proche de la nôtre.

La généalogie : une leçon d'humanité

Une famille de Turny devant sa maison au début du 20ème siècle

Nous ne les avons pas forcément connus mais ils sont nos frères et nos soeurs en humanité. Ils revivent lorsque nous évoquons leur souvenir. Une photo, un document émerge de nos greniers. Et c'est parti pour qu'ils redeviennent un peu vivants et qu'on éprouve une certaine tendresse pour eux.

Et c'est bien en toute humanité que nous avons réunis ces participants à cette réunion, dont certains se sont découverts grâce à Bernard Goudon, cousins et unis quelque part.

Merci à Bernard, mon cousin, pour ses connaissances et son humilité. Il partage ses connaissances et ses recherches avec tous. A chaque fois,  grâce à lui c'est une vraie leçon de généalogie. Une vraie leçon de partage. Une vraie leçon d'humanité.


à lire : ARTICLE L'YONNE REPUBLICAINE






Aucun commentaire: