dimanche 18 janvier 2015

Trouvaille au vide grenier


Le père des mes enfants a découvert, dans un vide grenier, un encadrement avec la reproduction d’une carte postale de la grande rue du village de Chailley dans l’Yonne, le village de mes ancêtres. 

Tableau déniché au vide grenier


Trouvaille du vide grenier
Cette trouvaille a été faite à 800 km de Chailley, dans le sud-ouest de la France.


Carte postale de Chailley datée de 1908


Carte postale de la grande rue de Chailley - Yonne - 1908



Erreur chronologique


Au bas de ce tableau est inscrit le commentaire suivant : "Bon de commande envoyé par Marcel Bourgoin Boucher à Chailley, à Monsieur Villain, Boucher à Linan, le 24 mars 1908".



Il est impossible que Marcel BOURGOIN ait écrit cette carte postal. Marcel, mon grand père, né le 27 mars 1905 n'avait que 3 ans en 1908, la date d'envoi de ce courrier. Il s'agit donc de son père Etienne Alphonse BOURGOIN, qui a créé sa boucherie à Chailley.



Texte écrit par mon arrière grand-père

Est reproduit le dos de cette carte postale. Et là surprise ! Il s’agit bien d’un texte écrit par Etienne, Alphonse BOURGOIN, mon arrière grand-père, Boucher à Chailley. 


Ecriture d'Alphonse BOURGOIN, mon arrière grand-père

Il passe commande à M. VILLAIN, Boucher à Linant, commune de Turny située à quelques kilomètres. « Si nous n’avons pas réponse jeudi matin nous compterons sur vous pour 1/9 veau que vous nous amenez. Si vous ne pouvez pas répondez demain sans faute Bourgoin ». 

La carte postale est datée du 24 mars 1908. Alphonse, né le 29 novembre 1876 à Saint Julien du Sault Yonne,  avait 32 ans lorsqu’il a écrit cette carte.


Comparaison de signature

J'ai cherché à vérifier la signature d'Alphonse BOURGOIN en la comparant avec celle qu'il a apposé sur son acte de mariage avec Berthe GODARD en date du 2 mars 1903. J'ai trouvé des différences entre ces deux signatures. Je ne suis pas graphologue pour certifier de façon qu'il s'agit du même signataire. 


Signature sur l'acte de mariage de 1903

Signature sur la carte postale de 1908


Belle trace familiale due au hasard


J’ai été très touchée de lire sa belle écriture penchée que je ne connaissais pas. Une belle trace familiale dénichée par hasard dans un vide grenier…


Etienne Alphonse BOURGOIN

3 commentaires:

venarbol a dit…

Une belle découverte en effet, vive le hasard !
La "mise en scène" de la carte est elle aussi étonnante, avec ce cadre, ce cartouche de titre (même erroné). Avez-vous une idée de celui qui aurait tenu à immortaliser la commande de cette manière ?

Feuilles d'Ardoise a dit…

Incroyable, vraiment ! On se demande effectivement qui a pu prendre soin d'encadrer cette carte postale et d'ajouter une légende comme s'il s'agissait d'une commande très très importante... En tout cas, j'aimerais bien faire une découverte de ce genre un jour...

Marino a dit…

Je comprends votre émotion, j'ai acheté par hasard sur internet un lot de cartes postales du village de naissance de ma grand-mère car elles représentaient notamment une des demeures de la famille. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir au dos de chacune une correspondance de près de 100 ans de mon arrière grand-mère et de ses enfants à leur famille...