mercredi 11 juin 2014

Turrny et les Turrois dans l'Yonne





D’où viennent les noms de TURNY, village de l'Yonne en bourgogne
 et de ses habitants les Turrois ?

Les habitants de TURNY sont nommés les TURROIS.  Quelles sont les  significations et les origines des noms de TURNY et de TURROIS ?  Si des interrogations historiques demeurent encore, il existe plusieurs hypothèses qui sont toutes convergentes.

TURNY est situé dans une vallée fertile près d’un petit ruisseau, la Brumance,  et au pied d’une colline appelée le mont Champlain , situé au sud-est de la commune,  au lieu dit « Combles », culminant à 168 m et formant un dénivelé de 60 m avec le village de Turny. C’est sur ce mont qu’ont été retrouvés des cercueils en pierre contenant des débris de vases et d’armes en fer, témoignant d’une activité humaine à l’époque gallo-romaine.

Turniacum
TURNIACUM est le  nom antique de notre village, qui n’est alors qu’un regroupement d’habitations. A  cette période, le mot celtique TURNIACUM est utilisé  pour  nommer une maison ou des chaumières situées près d’une élévation  placée vers de l’eau. Ce qui est le cas avec le mont Champlain et la Brumance.  TURNIACUM est situé à 1km de la  voie romaine appelée Via AGRIPA, reliant Sens et Auxerre et desservant un haut lieu de la Gaule, EBUROBRIGA, au mont Avrollot (commune d’Avrolles).

Entre la période gallo-romaine et le moyen-âge, le nom du village va évoluer. On retrouve les traces des noms de Turne ou Turnei.

Turny
Le nom de TURNY est  cité lorsque le bourg, équipé d’enceintes fortifiées, devient une Paroisse  en 1140  à l’initiative des Templiers de la Commanderie de Coulours.  En juin 1236, un acte interdit aux templiers de chasser dans le clos des frères de Turny.  On retrouve, dans les premiers états civils, le nom de la paroisse de TURNY.

Sur le plan étymologique, le nom TURNY fait référence au mot latin TURRIS, qui signifie tour ou maison en hauteur.  Le nom de TURNY  est donc représentatif  d’un lieu haut, d’un mont,  d’une élévation, ou d’une tour.

Plus tard, le cadastre napoléonien de 1811, indique le lieu-dit « la grande Motte », cette expression signifiant une motte de terre rapportée dans le but de protéger les enceintes d’une tour féodale de palissade de bois, à proximité des fossés ceinturant TURNY, au moyen-âge.

Le nom de TURNY est donc bien associé à l’élévation naturelle ou/et humaine.

Plan de Turny  - Cadastre 1811 


Terminaison Y
Le Y qui termine le nom de TURNY  se traduit par « domaine de », « ici » ou « chez », utilisé au IX° siècle. Il se retrouve dans  les noms de différents villages à proximité (Sormery, Neuvy, Venizy …) .

Turrois
Les habitants de TURNY se dénomment les TURROIS composé des termes TURRIS et OIS. OIS est un suffixe, du latin « ensis », indiquant en général la dépendance  et le rapport avec un lieu. Il sert  à former des adjectifs, des noms d’habitants dérivés d’un nom propre géographique, habitant une région. Le TURROIS est donc un habitant de TURNY.

TURNY et les TURROIS connaitront une longue histoire mouvementée que j'évoquerais dans de prochains articles.


Sources
Ordonnance des Roy de France 1383
Etats civils de Turny de 1599
Annuaire de l'Yonne 1868
Répertoire archéologique de l'Yonne 1968
Cadastre napoléonien 1811
Dictionnaire éthymologique des mots françois



Aucun commentaire: