lundi 10 juin 2013

9 juillet 1934, MARIAGE de Marcel et Germaine, mes grands-parents


Juin, c’est le mois des mariages, alors Sophie Boudarel nous a proposé d’écrire un article sur nos blogs généalogiques, avec la consigne suivante : Vous êtes en possession d’une photo de mariage, d’un faire-part ou d’un menu ? Présentez le. Profitez-en pour vérifier que toutes les recherches sur les mariés sont à jour et contez leur histoire. 


Mes grands parents Marcel BOURGOIN et Germaine GUIBERT se  rencontrent le 22 avril 1933 lors d'un mariage. Ma grand-mère a toujours gardé la petite photo noircie de ce jour.  Un an après leur rencontre, leur mariage est célébré le 9 juillet 1934 à Auxerre. C’est un beau mariage, civil, qui s’est déroulé à la Mairie d’Auxerre, la famille GUIBERT demeurant rue la Borde à Auxerre dans l’Yonne (89). Marcel Alphonse BOURGOIN, né le 27 mars 1905 à Chailley,  âgé de 29 ans, Boucher,  épouse Germaine Lucienne GUIBERT, née le 8 janvier  1914 à Auxerre,  âgée de 20 ans, Employée des Assurances Sociales. 



Les mariés devant la Mairie d'Auxerre

Le contrat de mariage est reçu le 5 juillet 1934 par Maitre Eugène Chênel Notaire à Bussy en Othe.

Livret de famille


Le Maire-adjoint M. DARDE rédige et lit une allocution de mariage remarquée et élogieuse. Le texte tapé à la machine sur un papier jauni a été conservé par ma grand-mère.


Allocution de Mariage par l'Adjoint au Maire
Le repas de mariage se déroule au Restaurant Paul, rue du temple à Auxerre. Je n’ai pas retrouvé la trace du menu.  La fête, d’après les souvenirs de Hélène Martin leur cousine, a  lieu au Moulin Rouge à Auxerre, en plein air. Une belle photo de la piste de danse en témoigne.


Piste de danse au Moulin Rouge d'Auxerre
Les familles sont réunies autour des jeunes mariés. Rex Photo situé 17 rue Fécauderie à Auxerre  immortalise cet événement dont la photographie est parvenue jusqu'à nous. 

Photo officielle de Mariage

Les BOURGOIN : Alphonse Etienne le père de Marcel, Martine sa sœur ; les GODARD : Berthe GODARD, sa mère, Romulus GODARD, le grand-père ;  les CHARLOT des amis  de Chailley dont le fils André va se marier avec Martine ; Les GUIBERT : Lucien le père de Germaine, Robert son frère ;  Les BRUNEAU : Thérèse BRUNEAU sa mère, sa grand-mère Berthe PERREAU dite petite grand-mère ; les FOURNERAT d’Auxerre (89) :  le mari de Léa Albert FOURNERAT dit Tabert, son épouse Léa BRUNEAU ; les cousins FARCY de Neuilly (89).

Germaine s’installe chez ses beaux parents Grande rue à Chailley et gère avec son mari  la Boucherie familiale. Une vie de labeurs et de bonheurs.  Ils ont formé un beau couple,  complice et amoureux. C’étaient mes grands-parents.

4 commentaires:

venarbol a dit…

Bel hommage à vos grands-parents !

vero battut a dit…

Merci de votre commentaire. Cordialement.

Cathy Colin a dit…

J'aime beaucoup l'allocution du Maire… Toute une époque !

vero battut a dit…

Un époque où on savait faire des compliments...